Arbre sacré

La visite de l’arbre sacré de Mahatsinjo, dont l’aspect des branches va en sens contraire d’un arbre habituel, est au programme d’une journée consacrée à la culture de Nosy be ou d’un tour de l’île. Cette attraction située à quelques kilomètres du centre-ville, près de la mer, est le lieu de cultes et de prières des Sakalava, l’ethnie dominante dans l’île.  L’arbre, qui fut rapporté par les indiens en cadeau à la reine Tsiomeko, aurait reçu la bénédiction de la royauté.

Dans cet endroit divin, on vient y demander la bénédiction du Dieu via les « RAZANA » (les esprits de nos ancêtres). Les nouveaux mariés sont d’ailleurs nombreux, car on raconte que l’arbre sacré contribue à la pérennité d’un mariage.

Si un vœu se réalise, celui qui l’a proféré se doit d’offrir des offrandes. Ces dernières peuvent être un zébu entier, du miel, du rhum, des pièces de monnaies ou des tissus blanche et rouge aux couleurs des dynasties Sakalava (Zafinimena Zafinifotsy).

Le respect des traditions étant de mise sur cette place, il est conseillé de se vêtir d’un pagne (salovana) ; d’enlever ses chaussures à l’entrée de l’enceinte. Au moment d’entrer, il faudra d’abord faire passer son pied droit avant son pied gauche.